La disparition des cabines téléphoniques ?

gourzillon.jpgUn article du quotidien Le Monde daté du 23 mai 2009 a retenu notre attention. Les cabines téléphoniques seraient appelées à disparaître. « Postées le long des nationales, sur les parkings des routiers, devant les mairies, à l’intérieur des bouches du métro parisien, des restaurants, des halls de gare et même des lycées, elles font tellement partie du paysage qu’on n’y fait plus vraiment attention. Les 152000 cabines téléphoniques publiques – ou Publiphones dans le jargon de l’ex-administration des Postes et des télécommunications -, forment pourtant un maillage encore très dense du territoire. Le fameux modèle dit « de Paris », y est surreprésenté : cage en verre et alu au look inchangé depuis les années 1980, avec son odeur caractéristique de « chaud » et de tabac… ».

Cette disparition est une crainte des syndicats de France Télécom, après que l’opérateur historique du téléphone ait décidé de déléguer la maintenance technique à une société externe. L’âge d’or des cabines semble révolu. Entre 1997 et aujourd’hui, plus de 60 % d’entre elles ont disparu avec l’explosion du téléphone mobile y est évidemment pour beaucoup. De plus, les volumes de communication des Publiphones ont diminué de 50 % entre fin 2007 et fin 2008. Mais le mobile n’explique pas tout, les négligences d’entretien des cabines sont aussi une cause avancée par les syndicats. Le fait que les communes doivent assumer une grande partie des frais liés aux Publiphones, alors qu’avant elles n’avaient à assurer que le nettoyage et l’éclairage, explique aussi la diminution du parc.

Les défenseurs des cabines ne désarment pas car ceux qui y ont encore recours n’ont pas d’autre solution, surtout en temps de crise, qu’ils soient chômeurs, étudiants en fin de forfait de téléphone mobile, populations immigrées, mais aussi touristes dont le téléphone ne passe pas en France, voire détenteurs d’un mobile… en panne de batterie. L’affaire n’est pas encore conclue, mais la cabine téléphonique a du souci à se faire… 

Illustration : la cabine téléphonique de Gourzillon (Eure) © photo Mairie de Gourzillon.

 


Répondre

LE CLUB DOMINICAIN - Artisa... |
CLUB DES LOISIRS DE LOCQUENOLE |
G.A.I.A |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gondwana
| homojeunes
| Le groupe central d'Amnesty...