Archives pour la catégorie L’Adresse Musée de La Poste

Une LISA au Musée de La Poste !

lisamp.jpgUn automate LISA (LIbre Service Affranchissement) a été installé dans le hall d’accueil du Musée de La Poste le jeudi 30 juillet. L’appareil (photo ci-contre) est un modèle de 2e génération type « Évolution ». Il a été mis en service ce 11 août au matin pour des raisons pratiques, afin non seulement de  sensibiliser le personnel du Musée à cet automate, mais aussi afin de pallier à la fermeture actuelle du bureau de poste voisin Paris Bienvenue (bureau en réfection jusqu’au 21 septembre).

Il dispose donc d’une étiquette classique La Poste – qui n’est en rien différente des autres étiquettes LISA anonymes de n’importe quel bureau – mais une étiquette LISA illustrée, réalisée spécialement pour le Musée de La Poste par Phil@poste, devrait exister dans les prochains mois. Nous vous tiendrons bien entendu informés de la suite des événements…

Illustration : l’automate LISA dans le Hall du Musée de La Poste © SAMP, 2009.

« Jour de fête » à Sainte-Sévère

jacquestati.jpgSainte-Sévère, village de l’Indre, fête cet été Jacques Tati qui tourna dans la bourgade en 1947 le célèbre Jour de fête, il y a 62 ans. Depuis ce printemps, une maison rend hommage au cinéaste. Sur la façade de cette demeure cossue de Sainte-Sévère, une boîte aux lettres en fonte : premier clin d’œil à Jour de fête, le personnage central du film étant François le facteur, représenté au milieu du village par une statue en bronze.

La Poste a signé un partenariat avec la maison dédiée au film de Jacques Tati à Sainte-Sévère, lors de son ouverture en avril dernier. La visite dure une heure et demie. Elle débute par le bureau de poste de François dans la première salle. Le Musée de La Poste, à Paris, a prêté des documents et des objets pour que cette reconstitution soit la plus fidèle possible. Des extraits de la bande son du film Jour de fête sont aussi proposés à l’écoute. Il suffit de décrocher… un téléphone !

La maison s’est également dotée d’une salle de spectacle avec une soixantaine de fauteuils. Des lunettes spéciales permettent de voir en 3D le film qui raconte l’histoire du tournage, des extraits de Jour de fête et des interviews, comme celle de l’accessoiriste du film qui vit encore dans la région. Pendant le film, la salle monte doucement à l’étage. À la fin de la projection, les rideaux s’ouvrent sur une scène profonde qui dévoile une maquette animée du village tel qu’il était en 1947. Dernière étape de la visite : le café reconstitué. Là aussi, Jour de fête est raconté, mais sous l’angle cinématographique.

Le site du village : http://www.sainte-severe.com

Le timbre Eugène Vaillé en exclusivité

tpvaille1920.jpgPhil@poste a transmis au Musée le visuel définitif du timbre-poste d’Eugène Vaillé qui sera émis en Premier Jour les 19 et 20 septembre prochains au Musée de La Poste. Pour rappel, le Premier Jour sera organisé sur deux jours, le Musée étant ouvert et gratuit pour tous dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. Outre les Dossiers de Relais émis à cette occasion, en vente à la Boutique du Musée au prix de 15 euros, la SAMP sera présente à ce Premier Jour et vous aurez l’occasion de rentrer les membres du bureau et d’acquérir des numéros de Relais récents ou anciens. Réservez ces dates !

Illustration : Eugène Vaillé, © dessin et gravure par André Lavergne, impression par Phil@poste / La Poste.

Oblitération Vaillé – 19 et 20 septembre 2009

tadevaille.jpgLa SAMP prépare activement les deux journées des 19 et 20 septembre prochains, Journées européennes du Patrimoine, mais également Premier jour du timbre-poste commémorant Eugène Vaillé… dont nous vous parlons très souvent sur ce blog ! Les Dossiers de Relais seront en impression à la mi-août, les commandes se multiplient pour ce numéro exceptionnel. Quant au Premier jour, voici en exclusivité ci-contre l’oblitération inventée par André Lavergne, le créateur du timbre-poste, oblitération validée par Phil@poste et le Musée de La Poste. Le dessin, d’une grande originalité, s’inspire du premier logo du Musée de La Poste.  Cette oblitération sera Premier jour à Paris, au Musée de La Poste, mais également à Bédarieux, lieu de naissance d’Eugène Vaillé. À suivre…

Le Musée au Conseil constitutionnel

mariannebeaujard.jpgPour les Journées européennes du Patrimoine 2009, le Conseil constitutionnel a souhaité une exposition autour du timbre-poste français, exposition qui a été demandée au Musée de La Poste. À cette occasion, Pascal Rabier, conservateur des collections postales et philatéliques, a proposé une exposition sous forme de 13 panneaux sur « Marianne, une femme affranchie ». Ces panneaux ponctueront le cheminement des visiteurs dans l’aile Montpensier du Palais-Royal où est installé le Conseil constitutionnel. Le président du Conseil, M. Jean-Louis Debré, en  a pris connaissance et a vivement souhaité cette exposition. Le Musée de La Poste sera donc présent « hors les murs » les 19 et 20 septembre prochains lors des journées du Patrimoine. Un beau succès !

Illustration : la Marianne de Beaujard © Musée de La Poste, Paris / La Poste / création Yves Beaujard.

Le Musée de La Poste s’exposera… au Brésil !

brasilia2009.jpgDans le cadre des célébrations et événements de l’année de la France au Brésil, le Musée de La Poste proposera une exposition de prestige au Musée national de la Poste de Brasilia. Fin août, des pièces des collections postales et philatéliques françaises partiront au Brésil, pour trois thématiques : la République à travers les Marianne, les artistes et La Poste, l’aventure de l’Aéropostale. Cette exposition ouvrira ses portes le 8 septembre 2009, pour une durée de trois mois. Un catalogue sera édité par le Musée national de la Poste du Brésil, coordonné par le Musée de La Poste de Paris. À suivre…

Illustration  : le musée national de la Poste de Brasilia © DR.

La charte de la philatélie est signée

timbramoi.jpgLe président Jean-Paul Bailly a signé la Charte de la philatélie le 24 juin 2009, installée conjointement par La Poste (représentée par Phil@poste) , le CNEP (le négoce) et la FFAP (la Fédération). Les commentaires sont encore rares – Pierre Julien est le premier à ce jour -, mais devront se multiplier au retour des vacances. Ce texte est un des résultats des États Généraux de la Philatélie qui s’étaient déroulés le 2 avril 2008. Si la Charte rappelle les valeurs communes des philatélistes, une définition de la philatélie et du timbre-poste, elle définit surtout quatre familles de timbres :
- Le timbre d’usage courant,
- Le timbre commémoratif du programme annuel fixé par arrêté ministériel,
- Le timbre d’écriture, qui ne figure pas « nommément dans l’arrêté du programme philatélique »,
- Le timbre personnalisé.

Le dilemme reste entier pour le Musée de La Poste et la gestion des collections philatéliques. Que faut-il considérer comme timbres-poste devant être conservés dans les collections du Musée ? Les deux premières catégories ? Les trois premières ? ou l’ensemble… sachant qu’il sera difficile de suivre la production de la quatrième. A suivre…

Ci-dessous, la Charte, en fichier pdf téléchargeable :
La charte de la philatélie est signée dans L'Adresse Musée de La Poste pdf chartephil2009.pdf

Illustration : la page du site MonTimbramoi de laposte.fr

Le Musée de La Poste sur Twitter !

twitter.jpgDéjà présent sur le site communautaire Facebook, tout comme la SAMP, le Musée de La Poste occupe le Web 2.0 et s’installe sur Twitter. Twitter est ce que l’on appelle aujourd’hui un outil de réseau social et de microblogage qui permet d’envoyer des messages, appelés des tweets (gazouillis en français), de 140 caractères maximum par Internet ou par SMS. Outil de communication, il permettra à la communauté Twitter de mieux connaître les activités du Musée de La Poste. Par ailleurs, tous les Twit’ seront sur la page Facebook du Musée et un lien permanent est désormais installé sur la page d’accueil du blog de la SAMP.

Illustration : logo officiel de Twitter © Twitter.com

Le guichet philatélique vous propose…

johnny.jpgDepuis plusieurs années, le guichet philatélique du Musée propose à ses clients réguliers – dont plusieurs « grands comptes » de La Poste – ou de passage, des exclusivités philatéliques, marcophiles ou… numismatiques. Ainsi, pour les collectors « La France que j’aime », le guichet philatélique du Musée de La Poste disposait de tous les collectors régionaux, à l’unité ou en lot complet, nous en avions déjà parlé. Pour l’émission des pièces en euros en argent de 10 F et 25 F, le guichet philatélique fait partie des bureaux disposant de ces deux pièces. Dernièrement, il était aussi concerné par le collector « Johnny Halliday » (ci-contre). Ayant aussi à la vente les timbres-poste d’Andorre et de Monaco, du Conseil de l’Europe, il aura dès la rentrée de septembre 2009 l’avantage de proposer les timbres-poste des TAAF et de Polynésie. Quant à son oblitération, elle reste manuelle et illustrée, entre oblitération permanente « Musée de La Poste » ou oblitération de l’exposition temporaire du moment. On vous attend… .

On parle de la SAMP dans L’Echo…

sampecho.jpgOn parle de la Société des Amis dans L’Écho de la Timbrologie du mois de juin 2009. Dans ce numéro résolument tourné vers les musées postaux, et à la suite d’un long article sur l’histoire du Musée de La Poste de Paris signé Laurent Albaret, L’Écho revient sur la SAMP, au travers un court historique et un entretien avec son secrétaire général, Michel Couvé, interrogé sur les missions, les valeurs et les actions de la Société. Des réponses concises, précises qui permettent une belle présentation de notre association. Ci-joint le fichier pdf de l’article avec l’entretien de Michel Couvé.

On parle de la SAMP dans L'Echo... dans L'Adresse Musée de La Poste pdf samp.pdf

Illustration : l’article sur la SAMP © L’Écho de la Timbrologie, 2009.

123456...10

LE CLUB DOMINICAIN - Artisa... |
CLUB DES LOISIRS DE LOCQUENOLE |
G.A.I.A |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gondwana
| homojeunes
| Le groupe central d'Amnesty...