Archives pour la catégorie Patrimoine

Le Musée au Conseil constitutionnel

mariannebeaujard.jpgPour les Journées européennes du Patrimoine 2009, le Conseil constitutionnel a souhaité une exposition autour du timbre-poste français, exposition qui a été demandée au Musée de La Poste. À cette occasion, Pascal Rabier, conservateur des collections postales et philatéliques, a proposé une exposition sous forme de 13 panneaux sur « Marianne, une femme affranchie ». Ces panneaux ponctueront le cheminement des visiteurs dans l’aile Montpensier du Palais-Royal où est installé le Conseil constitutionnel. Le président du Conseil, M. Jean-Louis Debré, en  a pris connaissance et a vivement souhaité cette exposition. Le Musée de La Poste sera donc présent « hors les murs » les 19 et 20 septembre prochains lors des journées du Patrimoine. Un beau succès !

Illustration : la Marianne de Beaujard © Musée de La Poste, Paris / La Poste / création Yves Beaujard.

25 juillet 1909. Louis Blériot traverse la Manche

bleriot.jpgIl y a très exactement cent ans, le 25 juillet 1909, à bord de son monoplan, l’ingénieur et aviateur Louis Blériot tente et réussit la première traversée de la Manche entre la France et le Royaume-Uni. Parti de Calais, Blériot réalise cet exploit en moins d’une heure. Relais 106 est revenu sur cette belle histoire de l’aviation. Dans les trésors du Musée de la salle 11 des collections permanentes), le département du Patrimoine du Musée de La Poste présente plusieurs pièces liées à Blériot, notamment un superbe bloc de six timbres-poste (en illustration), émis en 1934 pour commémorer les 25 ans de l’événement, bloc signé par Louis Blériot lui-même avec une dédicace pour son frère. Une pièce exceptionnelle !

Sur les commémorations :
http://www.franchissonslepas.fr -  « Franchissons le pas. The channel hop ! »
http://bleriot.2009.free.fr – association Blériot 1909-2009

Du nouveau sur le site de la BHPT

bhptlogo.jpgLa Bibliothèque Historique des Postes et des Télécommunications, installée à Ivry-sur-Seine, communique sur son site Internet. Des nouveautés sont effet en ligne, comme une sélection des acquisitions de la BHPT entre janvier et juin 2009, mais surtout l’inventaire des annuaires étrangers mis à jour. Cette collection partielle concerne divers pays d’Europe, d’Afrique et d’Amérique ; elle couvre les années 1970 à nos jours, à l’exception d’un annuaire bulgare de 1947. La BPHT dispose également en consultation de l’Annuaire officiel des abonnés au téléphone, ensemble particulièrement riche en raison de la période représentée, des années 1880 à nos jours, et de sa couverture nationale.
Pour tout contact :
BPHT : http://www.bhpt.org/index.htm

Une maison du… Timbre et de l’Ecrit ?

vermillon.jpgLa Maison du Timbre et de l’Ecrit est en bonne voie. Selon nos informations, le bail de ce futur lieu événementiel géré par Phil@poste a été signé le mardi 27 janvier dernier. Il se situera au 13bis, rue des Mathurins à Paris (9e arrondissement), proposant 46 mètres linéaires de vitrine en façade et une surface de 350 m2. L’espace ouvrira ses portes en septembre prochain, exclusivement lié à l’événementiel philatélique, autour du facteur, du timbre à date et du timbre-poste – des premiers Jours – voire tous les Premiers Jours de France, en doublon avec les lieux choisis en lien avec les émissions – y seront  d’ailleurs organisés. Les cibles seront les philatélistes bien évidemment, mais aussi les touristes et les femmes, selon les propos de Françoise Eslinger, directrice de Phil@poste, rapportés sur plusieurs sites du Net. Un espace Café sera aussi probablement installé dans cette Maison de l’événementiel philatélique. Quant aux liens avec le Musée de La Poste – il n’y aurait pas de concurrence au vu des objectifs de la Maison et du Musée -, ils sont en cours de définition. 

Quant au nom du lieu, rien n’a été décidé. La Poste a déposé une marque commerciale intitulée « Vermillon » et  « Carré d’Encre » selon le blog de Dominique Stephan qui l’entendre que ces marques ont « un rapport avec la future Maison du timbre et de l’écrit ». A suivre de très près… . L’ouverture serait prévue pour le dernier trimestre 2009.

Le département du Patrimoine communique…

cocteaud2.jpgAprès avoir installé une séduisante base de données accessible aux chercheurs et au grand public sur le Net, le département du Patrimoine du Musée de La Poste met en place une politique tarifaire quant aux frais et aux droits de reproductions de ses documents, archives et timbres-postes. Depuis plusieurs années, les frais de reproduction n’existaient pas au Musée de La Poste et les droits de reproduction restaient aléatoires selon les demandes et les contrats engagés avec tel ou tel demandeur. Depuis le 1er janvier 2007, cela n’est plus le cas et la chose nous paraît naturelle : tous les centres documentaires et archives publiques facturent leur travail, le Musée de La Poste adopte une politique somme toute logique. Ci-joints les fichiers concernant ces frais et droits de reproduction.

À noter que les membres de la Société des Amis du Musée de La Poste en sont exemptés – sur présentation de leur carte à jour de leur cotisation -, tout comme les membres de l’Académie de philatélie, en raison des liens historiques étroits entre le Musée et l’institution. 

Le département du Patrimoine communique... dans Patrimoine pdf tarifsreprod2009mp.pdf
pdf dans Patrimoine guidechercheur2009mp.pdf
pdf institutionspatrimoniales2009mp.pdf


Illustration : Marianne de Cocteau, épreuve de disposition, 1960 © Musée de La Poste, Paris / La Poste

 

Augmentations du 2 mars 2009

mariannebleu.jpgLe lundi 2 mars prochain, le prix du timbre-poste pour une lettre de 20 g passe à 0,56 euro, soit une augmentation d’un centime d’euro. Cette hausse de 1,8 % en un an est inférieure à l’encadrement des tarifs des offres de La Poste relevant du service universel fixé par l’Arcep, dit price cap, fixé à 2,3% par an sur la période 2009-2011. Selon La Poste, ses tarifs prioritaires et économiques – ce dernier augmente aussi d’un centime d’euro – restent modérés comparativement à ceux des postes européennes, alors que le groupe La Poste a entrepris un vaste plan de modernisation de son outil industriel au service de la qualité du service rendu à ses clients.

Par contre, les tarifs « européens » connaissent une hausse conséquente. Pour la zone 1, il faudra désormais débourser 0,70 euro et non 0,65 euro (Marianne et L’Europe bleu, en illustration sur le site de La Poste). Encore quelques jours pour acheter ce TVP à 0,65 euro… . 

Le musée de La Poste… de Caen

museecaen.jpgLes musées régionaux rattachés au groupe La Poste sont aujourd’hui au nombre de quatre : Paris, Riquewihr, Toulouse et… Caen. Le Musée de La Poste et des Techniques de Communication de Basse Normandie, installé à Caen, se situe dans la vieille ville, dans une des rares maisons à pans de bois et à pignons. Cette maison, construite vers 1510-1520,  est devenue en 1986 le musée de la Poste et des Techniques de Communication, réparti en six salles : les trois premières sont consacrées à la communication par l’écrit et les suivantes présentent les moyens de télécommunications.

Pour les voeux 2009, le Musée de Caen a émis un « timbramoi » particulier  sur une carte postale du Musée, que nous avons reçu à la Société des Amis du Musée de La Poste.

Pour tout savoir : Musée de La Poste de Caen, 52, rue Saint Pierre – 14000 Caen – tél : 02 31 50 12 20 – fax : 02 31 86 33 38
Courriel : musee.poste.caen@wanadoo.fr

Une pendule de cheminée au télégraphe aérien

pendulechappe.jpgLe Musée de La Poste a acquis récemment une pendule conçue par l’horloger Tavernier-Cadet, vers 1820, ornée d’un télégraphe optique de Chappe. Cette pendule de cheminée en bronze présente un décor de tour du télégraphe aérien. Le régulateur de la tour est actionné par un petit bouton de commande latéral relié à un mécanisme à ressorts qui entraîne l’eau qui tombe dans la fontaine surmontée d’une tête de lion. L’eau est matérialisée par une petite tige en verre torsadée donnant l’illusion de l’eau qui jaillit. Un mécanisme d’horloge intégré au boîtier orne le fronton de cette tour. En le remontant, le télégraphe s’anime pendant une minute. Cet objet est présenté dans la salle 4 des collections permanentes du Musée (salle de la télégraphie). La SAMP avait vivement encouragé cet achat lors de la commission d’acquisitions.

Illustration : la pendule Chappe © photo M. Fischer, Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Du nouveau en conservation au Musée

armoiremp.jpgDepuis fin du mois de septembre, la réserve des collections philatéliques au 5e étage du Musée de La Poste dispose d’un mobilier de conservation complémentaire haut de gamme fabriqué en Angleterre sur mesure en aluminium anodisé.

C’est un matériau parfaitement inerte, permettant un très bonne conservation des timbres-poste. Ces meubles composés de 350 tiroirs servent pour la conservation des feuilles de timbres-poste de France mais aussi des pays des Territoires d’outre-mer. A noter aussi que Musée de La Poste reçoit régulièrement tous les timbres des pays de l’Union Postale Universelle – ce que peu de monde sait. Les tiroirs sont en polycarbonate transparent et munis d’une brosse anti-poussière. Chaque meuble dispose d’une tablette de travail pour pouvoir facilement sortir les pièces.

Illustration : les meubles à timbres du Musée © Musée de La Poste, Paris / La Poste. Nos remerciements à Pascal Rabier pour ces informations. 

L’histoire des Postes sur France Culture

leroux.jpgLe samedi 22 novembre 2008, Muriel Leroux, secrétaire scientifique du Comité pour l’Histoire de La Poste, était interviewée sur France Culture dans l’émission Concordance des temps, autour du sujet « La Poste au coeur de la République XIXe – XXe siècle. Docteur en histoire contemporaine des sciences et des techniques est chargée de recherche au CNRS depuis 1997, Muriel Leroux est membre de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine. Elle a notamment dirigé une Histoire de la Poste, de l’administration à l’entreprise (Paris, IHMC/CHP, Presses de la rue d’Ulm, 2002) ainsi que l’ouvrage bilingue Postes d’Europe, XVIIIe-XXIe siècle. Jalons d’une histoire comparée (Comité pour l’histoire de La Poste, 2007).

Le podcast de son interview est ici.
Nos remerciements à Gaëlle Rio (patrimoine du Musée) pour cette information.

1234

LE CLUB DOMINICAIN - Artisa... |
CLUB DES LOISIRS DE LOCQUENOLE |
G.A.I.A |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gondwana
| homojeunes
| Le groupe central d'Amnesty...